Pages

LDT Tome 2 - Des certitudes

Petit dessin rapide (très rapide, bon je sais, ça se voit...) pour faire office de (très) modeste fan-art au Tome 2 de La Dernière Terre.


Je ne trouverai jamais de qualificatifs assez justes pour rendre hommage à la plume de Magali. Fluide, chantante, maîtrisée et artistique. Ca ne veut rien dire mais bon je me comprends. Je suis vraiment en admiration devant ce talent d'écriture, surtout que ce n'est pas celui qu'elle met en avant habituellement. Ce qui est d'autant plus admirable.

Là où le tome 1 posait les personnages et l'ambiance du roman, le tome 2 regorge d'action et vous plonge directement au coeur des tourments de chacun. Pas le temps de souffler, de se perdre en contemplation. Tout bascule. Les certitudes font place à l'inconnu et l'intrigue n'en devient que plus haletante. 



Je n'ai aucune prétention d'être chroniqueuse littéraire, je laisse ça à ceux qui s'y connaissent et qui j'espère s'attèleront bientôt à encenser ce second ouvrage, surtout en bonne boulimique de Stephen King que je suis je m'aventure rarement dans d'autres sentiers faute de temps, je me contenterai donc d'énoncer mon ressenti, en tant que simple lectrice. Ce tome 2 vient confirmer ce que j'avais déjà pressenti avec le premier tome : cette saga s'annonce bougrement passionnante. 
Si vous avez aimé le premier tome, vous ne pourrez qu'adorer le second, plus riche, plus profond, lancé à toute berzingue.  Les événements s'enchainent et la lecture ne s'en fait que plus dévorante.
Et si vous n'avez pas lu le premier tome, c'est mal déjà, et puis ben c'est par là que ça se passe : ici.