Pages

Le dernier personnage

Modelages pour des amis illustrateurs, auteurs du roman La Dernière Terre.
Pour faire une surprise à Magali à Noël, Alex m'avait commandé un petit personnage du roman illustré par David Gilson. Ma tâche consistait à parvenir à le répliquer en sculpture.


Ma sculpture :
Super Sculpey Firm
Peinture acrylique
Verni mat en spray
 
Bras réalisé à part, pour le transport, histoire qu'il ne casse pas. Il n'y avait plus qu'à ajouter un point de colle dans l'encoche que j'avais modelée, pour le fixer.

Voici le dessin original de David Gilson :


Puis, voulant les remercier de m'avoir offert le roman La Dernière Terre et de m'avoir fait la gentillesse de m'inclure dans le livret d'illustration à paraître avec le tome 2, j'ai entrepris de faire une autre sculpture en "secret" pour Noël.
Alors rétrospectivement, j'aurais du m'y prendre autrement et faire un buste, comme l'on voit souvent les bustes de figurines tirées de film. Ca aurait fait plus classe et ça m'aurait permis de mieux travailler mon modelage. Car là, j'ai eu les yeux un peu plus gros que le ventre, et j'ai voulu faire un personnage dans un décor. Or j'étais déjà extrêmement pressée par le temps à ce moment-là (novembre-décembre derniers). De plus, les jambes de mon personnage ont tourné pendant la cuisson, ce qui lui donne une posture de grenouille constipée, et du coup je n'avais pas le temps de le refaire ni de rectifier... Donc oui, définitivement, j'aurais du faire un buste !

Autre petit détail, à l'époque du modelage, je n'avais pas encore reçu le roman. Donc aucun repère visuel pour le décor. Qui au final ne correspond pas à l'esprit du personnage. Gros regret pour cela. Puis je n'avais de détails physiques que pour un seul personnage : Ghent. J'ai donc refait ce protagoniste. Une redite dans le cadeau, gros regret là-aussi. J'aurais voulu faire un autre personnage, mais sans info, c'est dur, et hors de question de demander aux intéressés, sinon la surprise n'aurait pu être !
Voici le résultat:






Il tient dans sa main une carte, que l'on peut déplier, représentant la dernière terre (croquis repris depuis l'illustration présente dans le roman). Réalisée en une sorte de papier pelucheux qui sert de base à être fixé derrière un tissu avec un fer à repasser. Désolé je n'ai jamais su comment cela s'appelait.
Pour le reste : Super Sculpey Firm, peinture acrylique et verni mat en spray, comme d'habitude.