Caleb

Collectionneur de salamandres terminé.
Sculpey Medium Blend, peinture acrylique, suppos glycérine pour l'eau, latex pour les salamandres, flocage herbe et sable, bois et ficelle (épuisette), tissus (sac, bandoulières).









Malgré ce que l'on pourrait penser, la posture est intentionnelle. Oui. J'ai voulu faire un personnage en train de marcher, un peu dégingandé. Bon ok, j'ai peut-être un peu forcé sur le côté déhanché à la Aldo Maccione. Mais je me rassure en me disant que c'était voulu et pas un accident de modelage ni de cuisson !
Donc oui il a une allure déglinguée, mais je ne voulais pas un perso statique justement, même s'il reste encore un peu raide à certains endroits, donc bon. Puis en train de grimper aussi, position et regard "vers le haut", ok pas très réaliste, mais vu que le perso est cartoonesque, je n'avais pas forcément envie de me soucier du réalisme.

Figurine qui en fait m'a servie à expérimenter tout un tas de nouvelles matières, d'astuces de substitution, d'amener davantage de matériaux autres que la Sculpey, etc. Du coup, c'est devenu un peu un terrain d'essai, beaucoup de balbutiements, et au final malheureusement, on ressent ce côté chaotique de l'expérience, plus que du produit pensé au millimètre près.
En résumé, résultat pas top et pas super contente du rendu. Mais bon, cette figurine aura eu le mérite de me permettre de me faire la main sur de nouvelles techniques, de voir comment appréhender certaines matières... Donc pas complètement raté de ce point de vue-là. Mais bon, pas contente quoi.

Sinon côté soucis, j'ai rencontré deux petits problèmes en cours de route.
1, au moment de vernir le suppo (ce qui est conseillé pour le solidifier un chouia et pour empêcher qu'il absorbe la poussière), utilisation d'un ancien spray mat qui m'a fait des misères en cours de pulvérisation. Résultat, ça colle à certains endroits. Et ça avait troublé la glycérine. J'ai du repasser dessus avec du vernis acrylique (petit flacon spécial peinture sur toile) pour lui rendre son aspect brillant. Mais bon, ça colle toujours à certains endroits du socle...
2, je pensais que la tige en acier fichée dans le pied droit, reliant le personnage au socle serait suffisante pour le maintenir. Finalement, trop peu rigide pour le poids total, le personnage commençait à pencher lourdement vers le côté non fixé au socle.Presque un angle à 30°. Du coup, j'ai du renforcer avec de la milliput les deux pieds et les souder au socle. Chose que je voulais éviter en choisissant de mettre une tige de métal. Bref, j'ai du camoufler avec du flocage les deux raccords. Pas top et pas ce que j'avais prévu surtout.

Oui je ne me suis pas cassée la tête à prendre plus de photos que cela, déjà parce que la photo altère la profondeur et déforme toujours mes figurines par rapport à l'oeil nu (ou alors c'est du à mon appareil, peu importe, ça me gonfle de sortir un cliché qui ne soit pas fidèle à ce que j'ai modelé) et ce côté 2D avec une posture aussi dégingandée que celle-ci, ça retranscrit encore plus mal le sujet et le déforme d'autant plus !

Sinon, c'est purement intentionnel, mais il a un petit côté Lee Van Cleef dans le visage.

Bon bref, figurine expérimentale, quoi. Ouais ouais, j'en suis pas super ravie...

Caleb - socle terminé

Socle achevé.
Sculpey Medium Blend, sable coloré, flocage herbe.
Pour l'eau, j'ai trouvé une bonne astuce sur le net : des suppositoires à la glycérine. Fondus quelques secondes au micro-ondes, se solidifiant assez vite, réutilisables si on se foire (suffit d'enlever la matière et la faire refondre)
Seul inconvénient : fragile car assez mou et un chouia collant. Donc à ne pas tripoter. (et aussi dans les points négatifs : accessoirement se taper l'affiche à la pharmacie en achetant 2 boîtes d'un coup)
Comme conseillé sur le net, je passerai sûrement un coup de vernis dessus, car cette matière attrape rapidement la poussière et ensuite impossible à dépoussiérer telle quelle.

Photos avec et sans flash pour essayer de bien choper les endroits de ruissellements de fausse eau.











Pour un premier essai, je n'en suis pas trop mécontente... (pas trop)

Au départ, je voulais faire de gros filets d'eau qui tombent. Mais finalement la glycérine ne permet pas de faire des trucs trop fins, ça se déchire.

Donc trop grossier et au final ça ressemblait davantage à des stalactites qu'à de l'eau coulante. Donc je me suis rabattue sur du ruissellement entre les pierres, avec des endroits recouverts d'un demi centimètre de suppo quasiment.


Salamandres finies également :




Epuisette encore un peu à peaufiner niveau "tâches" dans le filet. (un coup de vert façon vase à certains endroits)



Plus que le personnage à peindre, le sac à construire et le montage final.

Salamandre

WIP Caleb, chasseur de salamandres.

 (capture d'écran de The Witcher Blood and Wine)


Salamandres en latex en cours de séchage.
Moule refait, plus pratique, moins complexe, de toute façon avec cette taille minuscule, le plâtre ne permet pas d'obtenir de supers détails donc inutile de se compliquer la vie avec un moule élaboré.


Certaines seront dans des mini bocaux, d'autres dans l'épuisette (en cours de construction) et sur le socle.



Socle en cours de peinture, puis flocage fausse herbe et sable coloré. Reste à voir comment faire les filets d'eau ruisselante. Essais de colle en cours. J'ai trouvé une astuce de maquettisme sur le net avec du silicone transparent pour les joints, je ferai un essai ce week-end si j'en trouve à moindre coût.


Caleb

Collectionneur de salamandres.
Sculpey Medium Blend

Caleb, frère jumeau de Clétus. Parce qu'il lui faut bien un background quand-même !
Il écume les forêts normandes à la recherche de nouveaux spécimens. La légende veut que la salamandre d'albâtre apporte le pouvoir de régénération à celui qui la touche. En fait, celui qui la lèche. Mais ça, ça fait partie des détails dégueux qui n'apparaissent jamais dans les légendes dont les libellés sont toujours poétiques et enchanteurs, et au final éloignés de la vérité crasse de ce monde.

En gros, là où Clétus chercherait à lécher des salamandres pour atteindre les paradis artificiels, Caleb, plus noblement, chasse des légendes.







Perso non dégrossi : reste à poncer, rajouter une tonne de détails (attaches de ceinture, accessoires, etc)
Puis tout le matériel à faire : le gros sac en toile, le filet-épuisette (en bois et ficelle)
Et enfin les bocaux avec les bestioles !
Evidemment, perso à fixer sur le socle aussi une fois peint (aussi bien le socle et le perso, plus facile de les peindre séparément d'abord et de faire les retouches par la suite)

Deux salamandres modelées à la Monster Clay puis moulées au plâtre :
Plus qu'à démouler et couler le latex. Puis répéter l'opération pour en avoir quelques unes en rab à coller sur le socle également.

Bref, perso et socle dégrossis mais encore une tonne de taf dessus en fait !

Salamander

Désolé pour cette interruption involontaire des programmes pour cause d'angine blanche avec régime alimentaire à base de glaçons.
Nous contrôlons de nouveau les horizontales et les verticales... Nous pouvons modeler votre... ouais bon ok.
...et même au delà !


Socles Chasseur de salamandre et moonshiner en cours de montage.

Pour le naturaliste et ses amphibiens :
Socle simpliste, car beaucoup de rajouts par la suite dessus.
Du ballast :
Ouais j'ai fait ma feignasse, j'en ai acheté tout prêt sur un site de modélisme ferroviaire, j'aurais pu aller en chiper sur une voie désaffectée et passer toutes mes nuits à le réduire en morceaux d'un millimètre au burin. Mais j'ai pas de burin.
Du sable :
Et divers flocages d'herbe. Ainsi qu'un filet d'eau. Reste encore à acheter la résine ou à bidouiller de la colle. A voir, pas décidée encore. Faut que je fasse des essais de rendus.

Perso en cours de montage :
 Les bras en bas sont ceux du moonshiner.
Sans les cheveux effectivement ça fait bizarre. On dirait un bonze toxico. Mais c'est ce que je rajouterai en dernier, donc bon, faut regarder une pub Elsève et laisser travailler son imagination. Il manque les lunettes aussi.

Accessoires en cours aussi :

Le gros sac sera en tissu normalement. Si j'arrive à faire ce que je veux. Sinon il sera en sculpey aussi. A voir.

Encore beaucoup de boulot, sous forme de détails : les salamandres, les bocaux en verre, le ruisselet, le flocage, les pièces d'accessoires en tissu, les bandoulières, etc.